En 2021, Histoire de Melody Nelson de Serge Gainsbourg fête ses 50 ans. Un album-concept spécial qui a marqué la carrière de l’artiste et qui est aujourd’hui devenu une référence dans la sphère musicale française et internationale. Nous vous proposons aujourd’hui de plonger au coeur de Histoire de Melody Nelson et de découvrir l’édition collector iiconi.

Le contexte de Histoire de Melody Nelson

C’est en mars 1971 qu’est sorti cet album de Serge Gainsbourg. Histoire de Melody Nelson est un hommage à l’ouvrage le plus célèbre de Vladimir Nabokov “Lolita”, un écrivain américain d’origine russe comme Serge Gainsbourg. Le fil conducteur de l’album est un jeune personnage féminin à la coupe garçonne rouge, âgé d’une quinzaine d’années et nommé Melody Nelson. L’histoire commence lorsque Serge Gainsbourg percute en voiture la jeune fille qui se déplace à vélo. Au fil des morceaux, on voit naître des sentiments empreints de doutes, puis une romance, brutalement arrêtée par un accident d’avion.

Jane Birkin, l’incarnation de Melody Nelson dans le réel

C’est à Jane Birkin, sa muse depuis 1968, que Serge Gainsbourg fait appel pour incarner le personnage principal de Histoire de Melody Nelson, sur la pochette du disque. Elle y porte un singe en peluche sur le ventre pour cacher le rebondi de sa grossesse en cours.

L’artiste féminine prête également sa voix au personnage dans plusieurs morceaux.

Un album co-écrit avec Jean-Claude Vannier

C’est après une collaboration à Londres que Serge Gainsbourg parle de son projet Histoire de Melody Nelson à Jean-Claude Vannier. Les deux artistes composent alors toute une série de mélodies ensembles. À leur retour en France, ils sélectionnent certaines compositions qu’ils retravaillent et enregistrent. Ce n’est qu’ensuite que Serge Gainsbourg écrit les textes.

 

Jean-Claude Vannier, arrangeur accompli, va surtout orchestrer et mettre en relief ce son original et spatial ; les orchestrations de cordes viennent révéler de superbes mélodies et définir un nouveau son, à l’avant-garde de la pop. Cet album influencera Portishead, Massive Attack, Pulp, Beck ou encore Mirwais…

 

 

Le style de l’album

Dans Histoire de Melody Nelson, le chanteur troque le chant pour un style plus narratif, qui s’accorde parfaitement avec l’histoire qu’il raconte.

Histoire de Melody Nelson et le chiffre 7

Le destin du personnage de Melody Nelson s’articule autour du chiffre 7 qui, plutôt que de lui porter bonheur, semble en réalité engendrer ses nombreux malheurs. L’accident qui lui coûte la vie est d’ailleurs causé par un Boeing 707. Serge Gainsbourg a construit son album autour de ce chiffre, y intégrant 7 chansons, pour une durée totale de 27 minutes et 57 secondes.

Des collaborations artistiques incertaines

Un mystère plane autour de Histoire de Melody Nelson. En effet, les identités des artistes qui ont collaboré à son enregistrement sont incertaines et ne sont pas mentionnées ni sur le CD ni sur le vinyle. Ce qui est sûr, c’est que Jean-Claude Vannier a utilisé son talent pour le piano, l’orgue, l’harmonium, les timbales et l’essentiel des arrangements.

Deux autres musiciens ont participé aux sessions d’enregistrement à Londres : Alan Parker (guitare électrique) et Dave Richmond (basse électrique).  Jane Birkin quant à elle a prêté sa voix à Melody Nelson, comme évoqué précédemment.

Certains autres artistes sont cités sans pour autant avoir été confirmés, comme Dougie Wright (batterie), Jean-Luc Ponty (violon solo), George Barboteu (cor solo)…

 

Un album devenu culte mais un flop au démarrage

Lors de sa sortie en mars 1971, Histoire de Melody Nelson a fait un véritable flop. Et pour cause, il arborait un format court (28 minutes et seulement 7 titres), dont deux morceaux de plus de 7 minutes. Un concept décalé qui n’a pas été bien reçu à l’époque. C’est auprès des anglo-saxons que le succès à peu à peu été au rendez-vous. Aujourd’hui, cet album est devenu culte à l’échelle internationale et fait partie des créations les plus plébiscitées de Serge Gainsbourg.

De nombreux titres repris au fil des années

Un album devenu tellement culte que de nombreux artistes ont repris certaines de ces chansons pour en faire leur propre version ou pour utiliser des parties de la mélodie :

  • L’Hôtel particulier a notamment été repris par Les Rita Mitsouko, Michael Stipe ou encore Benjamin Biolay.
  • Ballade de Melody Nelson s’est vu reprendre par Placebo en 2006.
  • La ligne de basse de Cargo Culte a également été samplée par Portishead pour un remix d’un titre de Massive Attaque.

Découvrez la version collector iiconi

Chez iiconi, nous vous proposons de (re)découvrir ce disque culte grâce à une expérience digitale d’un nouveau genre. Découvrez un cadre connecté qui prend la forme de la pochette de l’album et que vous pouvez poser sur un meuble ou accrocher au mur. L’occasion d’écouter dès que vous le souhaitez les titres de Histoire de Melody Nelson ainsi que de nombreuses versions alternatives,  en sélectionnant les morceaux de votre choix depuis l’application iiconi. Vous pouvez au choix, les écouter en streaming ou télécharger vos titres préférés sur votre appareil. L’édition limitée et numérotée, vous pouvez également offrir à vos proches. Un cadeau unique pour célébrer votre passion de Serge Gainsbourg, celle de votre entourage ou faire découvrir un album essentiel de la pop culture.

 

Notre édition spéciale iiconi x Histoire de Melody Nelson, comprend les 7 titres de l’album original, mais également 7 sessions d’enregistrement (prise complète, prise voix alternative, version de travail chantée, version instrumentale…), des podcasts inédits animés par les grands spécialistes de Serge Gainsbourg, des archives vidéos et TV, des chroniques et interviews de l’époque, des photos rares…